Publié par : Spy Jones | juillet 5, 2008

French citizens, Big Brother Sarkozy is watching you !

En souscrivant au flux RSS de Bakchich, je suis sûr de trouver toujours matière à polémiquer en politique internationale. Unfortunately, je trouve bien peu de choses à ajouter, et mon esprit n’est pas tellement alerte, pour pondre un billet-éclair sur des sujets aussi profonds. C’est à ce moment qu’arrive à point nommé l’affaire EDVIGE, du nom du programme de fichage par la police de toute personne de plus de 13 ans susceptible de « porter atteinte à l’ordre public », « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique », ou jouant un « rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ». Le décret, paru le 1er Juillet, n’a tardé à susciter l’indignation de diverses réactions de composantes politiques, associatives et syndicales, du Parti Socialiste, PCF, LCR, au Syndicat de la magistrature, en passant par la Comission nationale informatique et libertés (CNIL), la Ligue des droits de l’homme, et j’en passe… Je vous conseille, en plus de la dépêche de l’AFP, cet article du Monde, celui-ci de l’Express, et celui-là de l’Humanité, pour en savoir plus sur la polémique, ainsi que cet autre papier du Monde qui décrypte le fonctionnement de ce projet.

As far as I’m concerned, je pense que c’est réellement un décret digne d’un Hitler ou d’un Staline à l’apogée de leur totalitarismes respectifs. Malheuresement, cela s’inscrit parfaitement dans le cadre des aspirations du prince-président Sarkozy 1er, qui après bien des déboires, défiant le mécontentement de la populace française, dont une partie l’avait plébiscité au début, affiche une prétention sans égal, dans sa lutte haineuse et revancharde, contre les citoyens français de plein droit qui n’ont pour seul particularité que d’être issue de l’immigration maghrébine ou subsaharienne, sans parler de ces immigrés fuyant des conditions déplorables de leurs pays, et dont leurs droits sont bafoués de la manière la plus cruelle qui soit, traités comme des rats par des fonctionnaires racistes et zélés (cf. l’incendie qui a frappé un centre de « rétention »).  

« Mais », me demanderez-vous « qu’est ce qui cloche exactement avec ce fichier ? » Je ne prétends pas me substituer à un juriste, aussi emmettrais-je des critiques très personnelles. Dans la logique de ce décret tout adolescent de plus de 13 ans passant par un comissariat, serait concerné par cette mesure, qui inclurait toutes les informations le concernant et avec force détails, s’il vous plaît ! Plus grave encore, ces mesures concerneront toute personne impliquée un tant soit peu dans des activités publiques. Voilà qui démontre par a plus b que la France est un état policier en devenir, surtout pour les « sales immigrés qui ont détruit sa civilisation et la colonisent insidieusement » -merci de bien noter que ce n’est pas ma thèse…

Pour finir, je cite le communiqué du Syndicat de la magistrature –via le blog de Sébastien Fontenelle-, entité qui est infiniment plus à même de critiquer cette mesure, que moi, simple profane :

Communiqué de presse du Syndicat de la Magistrature

« La vie des autres » avec EDVIGE

Un décret publié le 1er juillet 2008 au Journal officiel institue un nouveau fichier dénommé EDVIGE, organisant le fichage généralisé et systématique de « toutes personnes âgée de 13 ans et plus » « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ». En clair, tous les citoyens ayant un jour souhaité s’investir pour leur cité.

Il est également prévu de ficher tout individu, groupe ou organisation dont l’activité est susceptible de troubler l’ordre public et de permettre aux services de police d’effectuer des enquêtes administratives pour l’accès à certains emplois ou à certaines missions, sur la base des éléments figurant dans le fichier EDVIGE.

L’enregistrement des données à caractère personnel n’a aucune limite, ni dans le temps ni dans son contenu, puisque pourront être répertoriées toutes les informations relatives aux fréquentations, au comportement, aux déplacements, à l’appartenance ethnique, à la vie sexuelle, aux opinions politiques, philosophiques et religieuses, au patrimoine, au véhicule etc….

Si le décret du 14 octobre 1991 permettait déjà aux Renseignements Généraux de récolter et détenir des informations sur les personnes majeures impliquées dans le débat public, EDVIGE étend considérablement le champ des données collectables, comme les motifs justifiant le fichage.

En effet, il s’agit aujourd’hui d’informer le gouvernement sur des individus engagés et non plus de lui permettre d’apprécier une situation politique économique ou sociale.

Malgré les recommandations du Conseil de l’Europe et les nombreuses réserves de la CNIL concernant ce fichier, le gouvernement fait le choix d’adopter un mode de recensement des populations particulièrement attentatoire aux libertés et au respect de la vie privée.

De même que la rétention de sûreté a vocation à prévenir d’un crime hypothétique, EDVIGE pourra avoir vocation à se prémunir contre toute forme d’opposition.

En effet, comment ne pas rapprocher EDVIGE (on s’interrogera au passage sur le choix d’un prénom féminin) d’un contexte autoritaire plus global qui remet en cause l’indépendance des médias, comme celle de la Justice, et qui mène une lutte permanente contre les acteurs du mouvement social ?

Cette dimension nouvelle du fichage politique introduit, au prétexte toujours bien commode de l’ordre public, un moyen puissant de dissuasion de toute forme de contestation ou d’opposition citoyenne. Le Syndicat de la magistrature appelle à la mobilisation contre la mise en place de ce fichier d’inspiration anti-démocratique et examinera toute forme d’action juridique pour empêcher sa mise en oeuvre

Paris, le 2 juillet 2008

P.S. : Le titre est un clin d’oeil au génialissime roman de George Orwell, « 1984«  (le titre originel est « Nineteen Eighty-Four« 


Responses

  1. En premier lieu, le fameux SARKOZY dont on attendait un triomphe imcomparable par rapport à ceux qui l’avaient précédé, s’avère encore plus despote exerçant des manoeuvres provoquant des déconvenues que la majorité des français ne daignaient même pas imaginer. Sous mon propre point de vue , j’ose dire qu’il est aussi fallacieux qu’ infâme et notamment un pro en fiascos .C’est un prétendu libéral qui briguait le pouvoir et pour la malchance de quelques uns, il est arrivé à ses fins.

  2. Je n’ai rien à ajouter à ton commentaire, étant tout à fait d’accord avec toi sur ce point.

    Tu vois, c’était pas aussi difficile que ça, finalement, de poster un commentaire sur un article politique…;)

  3. Salut !! tout d’abord merci d’avoir publié un tel article ! et félicitations puisqu’il est réussit .

    Ce que je veux dire , c’est que cette fameuse France qui a parcourut une période très rude il y a des années a su comment en sortir et mettre point finale a tous ses problèmes ! Or, il y a deux ou trois ans de vrais catastrophes ont fait fureur dans ce pays et surtout dans la merveilleuse ville de Paris , évidemment on connait tous les responsables de ces crimes , ces désordres et cette nouvelle vague de différentes mentalités si différentes : les clandestins !!
    Hélas nous autres pays pauvres , ne savons pas gérer notre richesse humaine et c’est ce qui mène
    aux voyages illégaux des citoyens arabes .

  4. Entre autre , ceux ci sont véritablement fautifs , car ils ne font qu’empirer l’état de ce pays qui ouvert les bras pour tout le monde !
    Sarkozy est survenu il y a un an avec un ta de promesses pour améliorer le pays ! Mais on voit bien l’état ou chaque citoyens vit !

    Bon c’est un état libre de faire ce qu’il veut , mais j’espère que ce fameux président qui marquera l’histoire sera un bon meneur de l’union européene !

  5. Merci, mais permets-moi de te contredire : il ne faut pas imputer la responsabilité de l’état catastrophique de la France au seuls immigrés, sinon c’est jouer le jeu d’une extrême-droite populiste et haineuse. Certes, ils ont pu avoir des parts de responsabilités, mais vu ce qu’ils ont enduré comme violations des droits de l’Homme les plus élementaire, ils ont le droit de se révolter contre l’injustice, à mon humble, mais d’une façon civilisée, pas en organisant des émeutes. Voilà qui est clarifié.

    J’espère que tu reviendras de temps en temps sur ce blog. A bientôt !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :