Publié par : Spy Jones | septembre 18, 2008

And the worst has been avoided…

Un grand soulagement suite à la nouvelle de l’acquittement de Mohamed Erraji, le blogueur dont l’affaire avait défrayé la chronique la semaine dernière :

Maroc: un tribunal annule une peine de prison contre un blogueur
AFP 18.09.08 | 14h04

La Cour d’appel d’Agadir, dans le sud du Maroc, a annulé jeudi une peine de deux ans de prison prononcée en première instance contre le blogueur marocain Mohamed Erraji pour “avoir manqué de respect au roi”, a-t-il indiqué à l’AFP.

“Je suis très satisfait de la décision de la cour d’appel d’Agadir qui a été équitable”, a déclaré à l’AFP Mohamed Erraji, joint par téléphone.

“Dans tous mes écrits, je n’ai jamais cherché à porter atteinte à la personne du roi, ce qui explique le choc que j’avais ressenti en apprenant que que j’étais poursuivi pour manquement de respect au roi”, a-t-il ajouté.

“Maintenant, la cour d’appel a réparé l’erreur du tribunal de première instance qui m’avait condamné à deux ans de prison”, a-t-il dit.

Mohamed Erraji avait bénéficié il y a une semaine de la liberté provisoire. La Cour d’appel avait estimé que certaines dispositions procédurales de fond prévues par le code de la presse, n’avaient pas été respectées.

Le 8 septembre, le tribunal de première instance d’Agadir avait condamné Mohamed Erraji à deux ans de prison ferme et à 5.000 dirhams (444 euros) d’amende pour avoir diffusé sur le blog “hespress.com” un article où, selon l’accusation, il critiquait le roi Mohammed VI.

Dans ce texte rédigé en arabe, le blogueur avait affirmé que “le roi encourage son peuple à al-ittikal” (attentisme, assistanat ou paresse). Il faisait allusion, en citant des informations de presse, à la distribution de faveurs royales, comme des licences de transport, aux citoyens qui arrivent à approcher le monarque.

J’ai reçu cette nouvelle par ce message destiné aux membres de son groupe de soutien sur Facebook :

Mohamed Erraji is Free

Thursday September 18th. The court of appeals in Agadir has overturned the decision by the court of first instance and has decided to abandon all charges against blogger Mohamed Erraji.

On behalf of his family and friends, we thank all those who stood by them during these difficult times. Without your support this positive outcome might not have been possible. Thank you very much, thank you for everything!

——————————————

Mohamed Erraji est libre

Le jeudi 18 septembre, la Cour d’appel d’Agadir a annulé la peine infligée en première instance au blogueur Mohamed Erraji et a décidé l’abandon de toutes les poursuites contre lui.
Mohamed Erraji est définitivement acquitté. Au nom de la famille et des amis de Mohamed Erraji, nous remercions toutes celles et tous ceux qui ont été à leurs côtés durant cette épreuve difficile. Merci beaucoup, merci pour tout !

——————————————

محمد الراجي يعانق الحرية

ألغت محكمة الاستئناف بأكادير اليوم الخميس حكم المحكمة الابتدائية الصادر في حق المدون محمد الراجي والتصدي بالحكم بعدم المتابعة .
وكانت محكمة الاستئناف قد أصدرت يوم11 شتنبر الجاري قرارا يقضي بتمتيع الراجي بالسراح المؤقت معللة قرارها بكون المتابعة أمام المحكمة الابتدائية “لم تراع بعض الإجراءات المسطرية الجوهرية المنصوص عليها في قانون الصحافة، لاسيما عدم احترام كيفية إحالة القضية على المحكمة، ولآجال الاستدعاء المباشر”.

J’exprime ma satisfaction quant à cette décision de justice, tout en réaffirmant mes opinions à propos de la justice et de la liberté d’expression dans le plus-beau-pays-du-monde…

Espérons que cela ne se reproduise plus !!


Responses

  1. Heureux de voir que la grossière injustice de cet emprisonnement politique a été reconnue comme telle et que la situation a été rectifiée. Mais quand même, je serais prêt à parier que toute cette affaire a probablement réussi à semer la crainte chez les blogueurs marocains…

  2. En tout cas, il y a eu une magnifique mobilisation en faveur de ce garçon.

    Le débat va encore continuer sur la blogama car la mobilisation des blogeurs n’a pas été du goût de tout le monde et l’affaire Erraji a été apprécié différemment d’une personne à l’autre.

    Le Ramadan aidant, les gens ne risquent pas d’être tendres les uns envers les autres !

  3. @ Prof solitaire :
    Merci de ton soutien !
    En effet, le doute a infiltré la blogoma, mais surtout le blogueur concerné par l’arrestation qui a déclaré renoncé à l’écriture, au moins pour un bon bout de temps…

    @ Annouss :
    J’ai bien vu Mounir et Ibn kafka consacrer un billet à la polémique, et franchement j’ai été très agacé de voir que des blogueurs comme 7didane excusent cette attaque contre la liberté d’expression qu’a constituée l’affaire. Mais bon, chacun ses opinions…

  4. Evidemment suite au fait qu’Erraji ait été condamné au début , grand nombre de bloggeurs marocain ont eu crainte d’écrire n’importe quel article sur la politique ! Hélas , ceci n’est que le reflet d’une démocratie qui ne prend pas une place primoridale dans notre vie quotidienne . Heureusement que M.E. est dorénavant libre , ceci a remit en place une petite graine de confiance chez les jeunes marocains .
    Très heureuse du fait qu’il soir enfin libéré ! et très bon article ^^ !!

  5. Je partage ton analyse même si bon, la plupart ont continué à écrire quand même, seulement avec moins d’éclats qu’auparavant…

    PS : Merci d’être passée par mon blog😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :